lundi 18 mai 2015

XI Champions de France 1950-2019 (tous les onze-types)

Toutes les équipe-types des clubs Champion de France de football de Division I/ Ligue 1 de 1950 et les Girondins de Bordeaux à 2019 et le Paris Saint-Germain pour son huitième titre, en passant par le Grand Reims,
l' AS Saint-Etienne, le FC Nantes, l'OM, l'OL et tous les autres, non moins méritants.

All the default formations of the clubs champions of France.



FC GIRONDINS DE BORDEAUX 1949-1950
 (+ A.Rodriguez, Persillon, Voisambert/ Doye: 3, Villenave: 1)

OGC NICE 1950-1951
(+ Amalfi, Ben Nacef, F.Fassone, Hjalmarsson, L.Samuelsson)

OGC NICE 1951-1952
(+ Carniglia, A.Firoud, Nurenberg)

STADE DE REIMS 1952-1953
(+ Templin)

LILLE OSC 1953-1954
(Douis a dû suppléer Desrousseaux à l'aile droite: entre alors en jeu l'avant-centre Bourbotte 14/ 3 ou Plewa 9/3, Strappe prenant un poste d'inter. Baratte 4/ 1, van Cappellen 11 m. Lille evoluait en maillot blanc avec scapulaire)

STADE DE REIMS 1954-1955

OGC NICE 1955-1956

AS SAINT-ETIENNE 1956-1957

STADE DE REIMS 1957-1958
(+ Giraudo arr. gche.)

OGC NICE 1958-1959
(+ Faivre, A. Martinez, Scanella)

STADE DE REIMS 1959-1960
(+ Bérard, Biernat, Dubaële, Barratto)

AS MONACO 1960-1961
(+ Karimou, Hess, Casolari)

STADE DE REIMS 1961-1962
(+ Soltys - C.Robin, Fontaine, Dubaële)

AS MONACO 1962-1963
(+ J-M Courtin, Hess)

AS SAINT-ETIENNE 1963-1964
(+ Baulu, Courbon, Veggia, Mitoraj)

FC NANTES 1964-1965
(+ Gondet, Bout/ J.Guillot)

FC NANTES 1965-1966
(+ Georgin, Prou) C.Robin central, Le Chenadec retrouve le côté droit. De plus, Robin pouvait être éventuellemnt aligné au milieu.

AS SAINT-ETIENNE 1966-1967
(+ Fred. N'Doumbé, G.Gonzalès)

AS SAINT-ETIENNE 1967-1968
(+ Sa.Keita, Larqué, Fred. N'Doumbé, Camérini)

AS SAINT-ETIENNE 1968-1969
(+ Camérini, Larqué, Fred.N'Doumbé) échanger Bosquier et Mitoraj

AS SAINT-ETIENNE 1969-1970
(+ Farison, Mitoraj) revoir Polny-Camérini-Bosquier, Parizon en réserve.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1970-1971
(+ Couécou, D.Leclercq)

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1971-1972
(+ Di Caro, Verdonk, Hodoul)

FC NANTES 1972-1973
(+ Denoueix, Rio - Sahnoun: 3)

AS SAINT-ETIENNE 1973-1974
(+ Sarramagna, Janvion -  Rocheteau:4)

AS SAINT-ETIENNE 1974-1975
 (+ Béréta, Santini, Sarramagna, Merchadier, P.Repellini -  Herbin: 1/1)

AS SAINT-ETIENNE 1975-1976
(+ Sarramagna, Lacuesta, Triantafilos)

FC NANTES 1976-1977
(+ Van Straelen, Denoueix, O.Muller, Gadocha)

AS MONACO 1977-1978
(+ D.François, Correa aussi DC, M et même Ail./ Gudimard: 3/1)

RC STRASBOURG 1978-1979
(+ Toko - Vergnes, R.Vogel: 4m -  Glassman, Wenger, Tischner, Mosser, Wiss)

FC NANTES 1979-1980
(+ Baronchelli, J.Touré, Ayache)

AS SAINT-ETIENNE 1980-1981
(+ Paganelli) (formation ultra-offensive ici, c'est arrivé, on peut ajouter un milieu et retirer un att.)

AS MONACO 1981-1982
(+ Pécout, Valadier, Puel, Courbis - J.Petit: 2/1)

FC NANTES 1982-1983

(+ Picot, Poullain, Bibard - Agerbeck, Morice)

FC GIRONDINS DE BORDEAUX 1983-1984
(+ Zénier, Trésor, A.Martinez, Memering, Audrain)

FC GIRONDINS DE BORDEAUX1984-1985
(+ A.Martinez, Audrain, Lassagne, Chalana, B.Gimenez)

PARIS SAINT-GERMAIN FC 1985-1986
(+ Da Fonseca, J-F Charbonnier, Bacconnier, Lowitz, Tanasi)

FC GIRONDINS DE BORDEAUX 1986-1987
(+ B.Lacombe, J.Touré, A.Roche)

AS MONACO 1987-1988
(+ Fofana, Da Fonseca, Métais)

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1988-1989
(+ Cantona, Ab.Pelé jusqu' à la trève, Meyrieu, Gastien, Diallo, Cauet)

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1989-1990
(+ Vercruysse, Germain) Vercruysse pour Francescoli ou Deschamps.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1990-1991
(+ Vercruysse, Tigana, Pardo, Cantona) pour Fournier, titulaire en finale de C1 cependant.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1991-1992
(Xuereb, Durand, Baills)

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1992-1993
Non-attribué. (+ Olmeta, Amoros, Casoni, Ferreri, Dobrovolski, M.Vasquez, Durand, J-C Marquet, Thomas)

PARIS SAINT-GERMAIN FC 1993-1994
(+ L.Fournier, Bravo, Gravelaine, Llacer) (3 joueurs étrangers max. sur le terrain, 4 ici)

FC NANTES 1994-1995
(+ Cauet, L.Guyot, E.Decroix, Siasia, F.Renou, D.Garcion, S.Moreau)

AJ AUXERROISE 1995-1996
(+ Deniaud, Danjou, Guivarc'h, Tasfaout)

AS MONACO 1996-1997
(+ Viaud, D.Petersen)

RC LENS 1997-1998
(+ Eloi, Oruma, Pierre-Fanfan) (Many different tactical systems, not sure if they ever played like that)

FC GIRONDINS DE BORDEAUX 1998-1999
(+ L.Diabaté, Ferrier, Jemmali, K.Diawara, Ivan, Feindouno) Afanou peut être sorti de l'équipe. T.-Mestre

AS MONACO 1999-2000
(+ Djetou, M.N'Diaye, P.Farnerud, P.Contreras, Prso) Djetou peut figurer dans l'équipe.

FC NANTES 2000-2001
(+ Savinaud, Olembé, Ahamada, Delhommeau, Deroff, Mario Silva)

OLYMPIQUE LYONNAIS 2001-2002
(+ Née, Linarès, Laville, Marlet: 5/1) ptetr enlever (m, milieu) pour Laigle

OLYMPIQUE LYONNAIS 2002-2003
(+ Vairelles, Delmotte, Chanelet, Née, Laville)

OLYMPIQUE LYONNAIS 2003-2004
(+ Elber, Dhorasoo, Carrière, Berthod, Bergougnoux) Berthod en balance avec Deflandre ce qui décide de quel côté Reveillère joue.

OLYMPIQUE LYONNAIS 2004-2005
(+ Bergougnoux, Berthod, L.Diatta - Ben Arfa, Benzema)

OLYMPIQUE LYONNAIS 2005-2006
(+ Carew, Pedretti, Benzema, Ben Arfa, J.Clément, Mansoreau, P.Müller)

OLYMPIQUE LYONNAIS 2006-2007
(+ Clerc, P.Müller, Ben Arfa, Berthod, Carew, Rémy, Fab.Santos)

OLYMPIQUE LYONNAIS 2007-2008
(+ Ben Arfa, K.Keita, C.Anderson/ Boumsong, Cris, Crosas, F.Santos, C.Delgado, Rémy)

FC GIRONDINS DE BORDEAUX 2008-2009
(+ Bellion, Obertan, Ab.Traoré, Jurietti, C.Henrique, M.Valverde)

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 2009-2010
(+ Ben Arfa, M'Bia, Kaboré, Abriel, Morientes, B.Koné) mais Kaboré et surtout M'Bia étaient tout autant utilisés que Ben Arfa ou Valbuena ce qui donnait plus de libertés à Lucho du point de vue offensif.

LILLE OSC 2010-2011
(+ Tulio de Melo, Frau, Obraniak, C.Emerson, Rozenhal, I.Gueye, Dumont)

MONTPELLIER HERAULT SC 2011-2012
(+ Cabella, Dernis, Aït-Fana, B.Stambouli, Jeunechamp, Pitau)

PARIS SAINT-GERMAIN FC 2012-2013
(+ Gameiro, T.Motta, Armand, Beckham, Lucas Moura) Sakho et non Sahko

PARIS SAINT-GERMAIN FC 2013-2014
(+ Jallet, Ongenda) Rabiot plutôt réserviste

PARIS SAINT-GERMAIN FC 2014-2015
(+ Lavezzi, Lucas, Cabaye, Rabiot, Digne...)

PARIS SAINT-GERMAIN FC 2015-2016
(+ Rabiot, Pastore, Marquinhos, Kurzawa, Lucas Moura...)

AS MONACO 2016-2017
 (+ Moutinho, V. Germain, Carillo, Boschilla, Dirar, Raggi...)

PARIS SAINT-GERMAIN 2017-2018
(équipe-synthèse d'avantage qu'équipe-type, + Motta et L. Diarra , md, 18 et 9 m.)

PARIS SAINT-GERMAIN 2018-2019
(+ Nkunku, Choupo-Mouting, M. Diaby, Dagba, Nsoki... Rabiot... beaucoup de "turnover", parfois pour cause de blessures... des changements de postes, différents systèmes utilisés comme avec seulement 2 milieux, avec Neymar en 10, avec trois défenseurs... Cavani= 21 matches)


Vous aurez constaté à la lecture des notes disséminées dans ce document que certaines équipes sont sujettes à être quelque peu modifiées, quelque peu, bien que cela peut avoir son importance. En tout cas les notes sont là pour suggérer quelques nuances que l'ont doit ajouter à ces formations "par défaut".

Aussi, peut-être trouverez-vous curieuses les formations de départ du Grand Stade de Reims. A ce sujet, nous oserons dire que Batteux utilisait un "faux-ailier-droit" (en réalité l'avant de pointe, Fontaine, Akesbi comme avant eux Appel) et un "faux-avant-centre" ou "avant-centre reculé" (Kopa).

Dans ce fabuleux documentaire (posté par Stade de Reims - SDReims et qui ne compte que 18 vues sur Dailymotion pour dire l'intérêt que porte la soit-disante "France du Foot" à son histoire), Roger Piantoni explique bien ce qu'était l'équipe sur le plan tactique à l'époque: certes, une organisation définie quant à la défense et les défenseurs et une improvisation collective en attaque avec des permutations incessantes. Témoignage du grand footballeur lorrain sur ce point précis à partir de la 25ème minute du document.

Video dite "privée" à consulter ici: http://www.dailymotion.com/video/kC4cRztIh3isFy3XTei?start=37 ou là: http://stade-de-reims-paolo92.skyrock.com/3155023008-1962-Le-film-1950-1962.html.

L'attaque de l'OGC Nice de 1959 avait certaines similarités avec celle de Reims dans son organisation avec en 56 Bravo en centre-avant organisateur comme Kopa. Ou encore avec Foix en "faux-ailier-droit" en 59.


BONUS:

Le premier Champion de France, l'Olympique Lillois. En 1933 et  à l'issue d'une finale jouée face à l'AS Cannes. Ci-après le 11 qui disputa la finale et fait également figure d'équipe-type de la saison régulière (cependant il faudrait y ajouter l'avant-centre britannique William Barrett qui tînt un rôle important dans la qualification pour le match décisif) :

OLYMPIQUE LILLOIS 1932-1933


Et l'Olympique de Marseille, second du Championnat de France 1993-1994 et relégué (équipe présentée avec ses quatre étrangers stars qui n'ont donc pas pu tous évoluer ensemble, Stojkovic a surtout participé au, s'il on peut dire, "brillant finish" de la seconde partie de saison :

OLYMPIQUE DE MARSEILLE 1993-1994
Fugier, qui pouvait aussi suppléer un défenseur central manquant, à l'occasion, fut progressivement préféré à Angloma pour tenir le côté droit de la défense. Ce dernier fut finalement surtout utilisé comme mlieu droit ou milieu défensif (et une ou deux fois arrière gauche).
Les quatre milieux de terrains ont pû à plusieurs reprises jouer ensemble. Cependant l'un d'entre eux (pas Deschamps généralement mais plutôt l'un des trois autres) peut se voir remplacer selon les matchs par Angloma donc, comme tout juste vu ou l'un des deux offensifs : Rui Barros ou Stojkovic, qui n'ont joué ensemble qu'à une ou deux reprises. Rui Barros pouvant être également second attaquant à la place de Völler. Trois des quatre étrangers pouvaient également évoluer ensemble dans une sorte d'hybride entre un 4-4-2 et un 4-3-3 (un peu plus marqué 4-3-3 avec Barros, Anderson et Völler), cela s'est produit lors des mtchs retours, mais pour peu de points glanés à la clé, dans cette configuration.
Sonny Anderson remplaçait au poste d'avant-centre (avec un indéniable succès) Boksic cédé à la Lazio en novembre comme Desailly fut cédé au Milan le même mois. Desailly pouvait évoluer comme arrière droit à cette époque (comme il fût employé du reste face à la Bulgarie avec l'Equipe de France...). Boghossian fut utilisé à ce poste également, tout comme Durand encore. Futre est l'autre joueur à avoir rejoint l'Italie en novembre, pour la Reggiana. Il joua 8 matches pour l'OM comme numéro 11.
Plus Casoni, finaliste de Bari, 8 apparitions en défense, Jean-Christophe Thomas, champion d'Europe 93, utilisé au milieu ou en défense, Fabrice Henry en attaque et d'avantage utilisé encore, le jeune attaquant Marc Libbra.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire