jeudi 28 mai 2015

XI + vid.: OM - AS Monaco, Finale Coupe de France 1989

Dans la série "Lineups", Finale de la Coupe de France 1989. Finale de rêve entre l' Olympique de Marseille et l' AS Monaco avec de grands joueurs de part et d'autre. 
Papin fût le héros de la soirée avec trois buts inscrits, record sur une finale partagé avec Eric Pécout (Nantes - Auxerre 1979, 4-1 a.p).

"L'Olympique de Marseille l'emporte 4-3 face à l'AS Monaco FC. C'est la 10e Coupe de France remportée par les Marseillais. Pour anecdote, cette finale fut marquée par un évènement assez cocasse. En effet, lors de la remise du trophée, le capitaine marseillais Jean-Pierre Papin a demandé à François Mitterrand, président de la République de l'époque de lui faire la bise, ce que le chef de l'État a accepté en souriant." 

in the following of the "Lineups" series, the French Cup Final 1989. A Final of dream between Olympique de Marseille and AS Monaco with great players all over the pitch of Parc de Princes, both sides contributing to it. 
Papin was the hero of the evening with a hat-trick scored, record on a final shared with Eric Pécout (Nantes-Auxerre 1979, 4-1 a.e.t).

"This is the tenth Coupe de France won by Marseille. For the record, Papin asked François Mitterand, the President of the French Republic at the time, to give him a kiss wich the chief of the State has agreed, with a smile".

Now, first, the lineups (what Football Yesterday & Today is particularly interesting in). Then the full-game in video and then again a short report of the Final in video, still.

Lineups (+ substitutes who entered in)/ Equipes de départ (+ remplaçants entrés en jeu)

 

MARSEILLE - MONACO, Finale Coupe de France 1989



We can note that Monaco did not take all the risks at the start with a rather defensive midfield. Maybe they respected or feared OM too much. Also, this is true they were not in their better shape at this time, for this decisive moment. And Papin performed his best match of the year at the best moment what contributes obviously to the greatness of his perf'. Since that season "JPP" wich was synonymous of little impact in the game because of few movements and wasted chances, "J'en peux plus" (I cannot anymore) means now efficiency and beautiful goals.

On peut voir que Monaco n'a pas pris tous les risques au départ avec un milieu de terrain plutôt défensif. Peut-être ont-ils trop respecté ou craint l'OM. Il est vrai qu'il n'étaient pas dans leur meilleure forme à ce moment là, pour ce moment décisif. Et Papin sortit son meilleur match de l'année, au meilleur moment, ce qui contribue évidemment à la grandeur de cette perf'.  Depuis cette saison, "JPP" qui fût synonyme d'occasions manquées pour ne pas dire "vendengées" et globalement de peu d'impact dans le jeu à cause de peu de mouvement signifiait désormais buts en pagaille, et des beaux, en plus.



Full-lenght video of the match in 2 parts/ vidéo du match dans son intégralité en 2 parties

 

 

 

Short video report/ résumé cours en vidéo

 

 After the game/ L'après-match



Ah, les duels entre l'OM et l'AS Monaco! Du beau monde sur le terrain, du beau jeu, de l'engagement aussi, beaucoup d'engagement pour ce derby du sud qui voyait sûrement les deux meilleurs clubs du championnat sur cette periode 87, 88-93 ou 92 s'affronter. Avec donc tous ces internationaux français, et étrangers, et puis, ces magnifiques maillots bleu marine puis ciel et blanc, rouge et blanc en diagonale... c'était des couleurs, c'était beau.

Ah, the duels between OM and AS Monaco! Beautiful people on the pitch, some beautiful play, some commitment too, much commitment for this derby of the south wich surely saw the best teams of the league facing each other during that period '87, 88-93 or '92. With all of those French international players, and foreigners, as well as these magnificient jerseys deep then pale blue and white, red and white in diagonal... that was some colors, this was beautiful.


Aucun commentaire :

Publier un commentaire